Auto ecole 41

Notre avis sur les auto-école en ligne

De nos jours, il apparaît assez inconcevable de se passer de véhicule: que ce soit pour aller travailler, pour conduire les enfants à l'école ou pour partir en vacances, la voiture est aujourd'hui le moyen de transport le plus répandu, dans les milieux urbains comme dans les milieux ruraux. Mais avant d'envisager de conduire une voiture, il est bien évidemment indispensable d'obtenir le précieux sésame: le permis de conduire. Et qui dit permis de conduire dit forcément auto-école.

Un système traditionnel qui montre ses limites

Aujourd'hui le passage de l'examen du permis de conduire relève plutôt du parcours du combattant. La faute à plusieurs problèmes: premièrement, le coût global de l'examen qui est non seulement astronomique, mais qui en plus ne cesse d'augmenter d'année en année. Il faut ainsi compter de 1200 jusqu'à 1700 euros selon les auto-écoles! Un prix exhorbitant pour des étudiants, principale catégorie de personne concernée par le passage du permis de conduire: difficile pour eux en effet de concevoir une telle dépense alors qu'ils ne travaillent même pas encore. Il faut également ajouter à cet inconvénient les délais d'attente pour s'inscrire, qui se rallongent toujours plus: il faut compter en moyenne six mois pour passer l'examen du permis, et en attendant la date fatidique il faut continuer de payer des leçons de conduite.

Une excellente alternative au système classique

Face à ces dérives, l'auto ecole en ligne apparaît comme une alternative idéale: elle permet en effet aux élèves d'étudier et de s'entraîner à l'examen du code de la route depuis chez eux, sans aucune contrainte horaire puisqu'ils définissent eux-mêmes leur rythme de travail. Puis une fois le code en poche, ils n'ont plus qu'à choisir une auto-école partenaire pour prendre leurs leçons de conduite. A l'instar des structures classiques, les auto-écoles en ligne sont agréées par l'Etat, et habilitées à enseigner la conduite au même titre que leurs homologues.

Laissez votre commentaire à propos de cet article